Plume de glace

Pour tous les poètes écrivains en herbe ou affirmés
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vos romans...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Louve
Reveuse de lointains
avatar

Messages : 1049
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 22
Localisation : Dans le vent...

MessageSujet: Re: Vos romans...   Mar 24 Aoû - 8:30

Je plussoie Salim, c'est surtout une question de prudence^^

_________________



Danse Marianne. Crie ta rage dans le sang. A jamais tache ton âme, sur les océans... Qu'inlassable on étreigne ta haine, et que s'élève des embruns et du sable, le doux chant des sirènes...


Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Virtuosa dAuber
Amante séparée quoiqu'inséparable
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 265
Localisation : Là où je peux vivre.

MessageSujet: Re: Vos romans...   Mar 24 Aoû - 19:28

Et en exclusivité voici :

Le roman Barbie et la chaussure poubelle ! Laughing Twisted Evil Evil or Very Mad Razz Razz Razz Mad Very Happy Smile :o Shocked

Nan, je rigole hein, si jamais je retrouve ce texte, il ira avec les autres.

Une larme roule sur ma joue pour aller s'écraser trois mètres plus bas. Je le contemple sans comprendre. Sa bouche effleure la mienne en un baiser rapide, et l'instant d'après, rien.
Personne devant moi, derrière moi, rien.
La foule en dessous s'agite, comme d'habitude. Ils ne sauraient se douter que je suis là-haut, à les observer. Un comportement humain tellement fascinant : Ils ont beau pleurer, rien ne les sortiraient de leur routine.

Tandis que moi ...
Je reste assise, la plaie de mon coeur ouverte en grand pour mieux se refermer, et j'attends.
Patiemment, j'attends.

Je ne sais ce que j'attends, ce que j'ai attendu, pendant des jours et des semaines. Je ne sais où je suis réellement, quelle date.
Et pourtant, pour être ce que je suis, il me faudrait le savoir ...
Alors que tombe la nuit, un rayon de lune frôle mes cheveux, caresse froide et soyeuse.
" Pardonne-moi, ma mère ... "

Je ne lui donnes pas le temps de réagir. Elle m'a voulu humaine, ma mort me rendra ombre, encore une fois.
Dans un dernier soupir, je me jettes dans le vide. Non loin au dessous, pour la Saint-Jean, les prêtres font brûler une jeune innocente accusée de sorcellerie.
Avisant les flammes, je me diriges vers elles, et accepte la lumière.
Ombre et lumière entremêlés ...
"Je te donnes ma vie, feu, alors emmène-moi avec les cendres ... "

_________________
J'ai envie de te voir
Et cracher sur la gloire ....


Espérons que votre talent soit à la hauteur de votre prétention ...

Je suis assise sur votre honneur
Et vos valeurs
Que je méprise.

Je m'avoue vaincue par le goût du pouvoir
Parvenue en haut sans m'élever ...


Je suis musicien, madame, pas magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-de-silence.exprimetoi.net
Plume rapide
Cyrano de Bergerac
avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 19

MessageSujet: Re: Vos romans...   Ven 27 Aoû - 8:15

Ici Bergerac qui vous parle !!

"Je voudrais vous parler de la Gascogne...
Les Gascons, ils ne se mettent pas en rogne...
Les fils Nous les Gascons ferraillons pour l'honneur et la justice,
Alors que je contemple, un instant, dans un étang, la lune embrasser de son reflet l'eau qui se trouble en coulisses,
Je vois un de mes amis que je devine dans le besoin,
Alors, je me précipite et le réveille : Linière !! Que se passe-t-il mon vieil ami ? Je veux te défendre, tel la vierge ou l'orphelin !!
Il me répondit : -Cent hommes, m'attendent pour une embuscade !!
-Alors, haut les coeurs, ce soir, c'est chez toi que tu coucheras !! Il suffit de cascades...
-Pour ...-Les découper en rondelles fines,
-En faire l'étoffe...-d'une Hermine.
-Allons, Bergerac, Les voilà !! Bonjour, Messieurs ! Savez-vous que vous manquez de courtoisie ?
En empêchant ce pauvre homme de dormir dans son lit ?
Je parai et utilisai une botte, lorsqu'à lumière soudain, je vis un trait oblong, accroché à mon visage.
Mon Dieu, murmurais-je, quels sont ceux qui ferrailleraient, devant de pareils ravages,
Sinon des sots ? Vous voici chez vous, Linière, à vos désirs.
-Monsieur de Bergerac !! -Je ne vous reverrais que lorsque je devrais une cape revêtir !
Au revoir, Linière ! -Au revoir... Que ce jour arrive un jour ou il faudra affronter à nouveau cent hommes !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pirates.forum-canada.net
Elina Virtuosa dAuber
Amante séparée quoiqu'inséparable
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 265
Localisation : Là où je peux vivre.

MessageSujet: Re: Vos romans...   Ven 27 Aoû - 18:56

Gascon ...
Héhé le Montespan exilé a Bonnefont Twisted Evil

Moi je hs-ise ? Naaaaan affraid confused bounce rabbit

_________________
J'ai envie de te voir
Et cracher sur la gloire ....


Espérons que votre talent soit à la hauteur de votre prétention ...

Je suis assise sur votre honneur
Et vos valeurs
Que je méprise.

Je m'avoue vaincue par le goût du pouvoir
Parvenue en haut sans m'élever ...


Je suis musicien, madame, pas magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-de-silence.exprimetoi.net
Louve
Reveuse de lointains
avatar

Messages : 1049
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 22
Localisation : Dans le vent...

MessageSujet: Re: Vos romans...   Lun 4 Oct - 4:54

Le pied posé sur l'herbe mouillée, elle regardait le lointain, éclairé par dame Lune... Elle souriait doucement, avec la confiance de celle qui n'attends plus rien de la vie. La plaine n'était agitée que par le vent qui soufflait sans répit, mais doucement et sans bruit, la brume s'était levée depuis que le jour s'en était allé. Elle portait l'arc en sautoir et parcourait l'étendue blanchie par le hâlo de la Lune, du regard.... Elle était pied nus, et ne portait qu'une fine tunique de fibre végétale, tréssé à la main... Ses oreilles effilées, s'orientait dans l'air, captant des sons que nul n'auraut pu saisir.... Les hommes écoutaient, mais ils ne savaient pas entendre. Tandis qu'eux s'arrêtaient aux limites du royaume de la nuit, elle passait son temps à l'explorer, effleurant de ses pieds l'herbe mouillée et l'humus humide de la forêt, et racontant ses secrets à la Lune....
Lorsque le troupeau de biche entra dans la plaine, elle tourna imperceptiblement la tête vers l'endroit où il était apparu... Puis elle pris délicatement son arc, sans un bruit, et sorti une de ses flèches. Munie d'une pointe de nacre et de plume de cygne pour l'empenne, la flèche était magnifique. La femme, leva l'arc et l'orienta vers une biche, puis banda la corde, la flèche, coincée entre deux perles n'attendait plus qu'elle lache la corde pour s'envoler.Ce qui ne tarda pas, elle jaillit, propulsée par une force telle, qu'elle siffla, pour venir se ficher dans le flanc de l'animal, qui tomba mort.... L'elfe esquissa un tranquille sourire, et vint à la proie, doucement elle caressa le doux pelage, et souleva le corps, qu'elle jeta sur ses épaules, et sans bruit, repartit, et s'en fut fini du royaume de la nuit...
Le soleil avait remplacé la Lune bienveillante, et veillait sur les hommes. Mais l'elfe s'en était allée, laissant aux hommes l'empire du jour, attendant dans les bois que son heure fut venue...

_________________



Danse Marianne. Crie ta rage dans le sang. A jamais tache ton âme, sur les océans... Qu'inlassable on étreigne ta haine, et que s'élève des embruns et du sable, le doux chant des sirènes...


Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Virtuosa dAuber
Amante séparée quoiqu'inséparable
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 265
Localisation : Là où je peux vivre.

MessageSujet: Re: Vos romans...   Sam 6 Nov - 23:42

Une ombre se glisse dans les ruelles de Vienne, légèrement pâle par rapport aux autres ... La lumière de la lune de ce début de Mai ricoche sur un mur de pierres grises aveugle. Alors, la jeune femme se sait arrivée.
Le mur de la prison.
Elle sait exactement où Il est. Une intuition, vérifiée par la parole d'un garde qu'elle vient de croiser ...
Enfin, avant qu'elle ne l'assomme.
Ses pas la mènent jusqu'à une grille, qu'elle pousse pour s'enfoncer dans les souterrains. La lueur vive des torches, au mur, prouve un passage récent ... Mais qui ?
Si on la trouve ici ...

La plupart des cellules sont vides, simples cages aux barreaux si serrés qu'ils en forment presque un mur ...
Elle l'a trouvé.
Mais il n'est pas seul.
Elle se glisse derrière un pillier, observant la scène.

Un cri bref déchire la nuit, se perds dans son écho, tandis que Son visiteur le gifle.
" Parle ! "
Un éclat métallique brille entre les doigts de l'homme, tandis que le prisonnier relève la tête. Ses yeux brillent, comme si il s'amusait de voir l'autre s'énerver. Le sang qui s'écoue d'une blessure à sa lèvre le fait sourire.
" Je l'aime. "
Les mots se bousculent sur les lèvres ensanglantées, pourtant il n'a sorti que ces 7 lettres ...
Un poignard se plaque contre la gorge du captif, s'y enfonçant imperceptiblement.
Elle étouffe un cri.
" Avoue, sale chien !
- Jamais "
Le sang perle sour la pointe du couteau, qui s'enfonce.
" Qu'a. Tu. Fait. A. Elina !? "
Chaque mot fait sortir une goutte de sang de sa gorge. Il grimace, mais trouve le courage d'affirmer :
" Rien ... Je l'ai juste aimée. "
Le corps s'affaisse soudain, un couteau dans la gorge, la plaie laissant s'échapper des flots de sang.
" Je t'avais pourtant prévenu, Da Ponte. "

Elle laisse échapper un bref cri, et des larmes roulent sur ses joues. Le ... L'assassin se retourne, fixe le couloir.
" Qui est là ? "

Sans réponse, il repart ... Elle sur ses talons. Non. elle attendrait d'être là-haut pour pleurer. Pas avant.
Et silencieusement, l'homme aux deux ombres regagne la maison qu'il squatte, et attend ...

Mais qui ?


Louve comprendra trèèèès vite de quoi je veux parler Evil or Very Mad

_________________
J'ai envie de te voir
Et cracher sur la gloire ....


Espérons que votre talent soit à la hauteur de votre prétention ...

Je suis assise sur votre honneur
Et vos valeurs
Que je méprise.

Je m'avoue vaincue par le goût du pouvoir
Parvenue en haut sans m'élever ...


Je suis musicien, madame, pas magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-de-silence.exprimetoi.net
Satinka
Z'yeuteuse officielle
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 218
Localisation : Dans une bulle de savon aux reflets diaprés.

MessageSujet: Re: Vos romans...   Dim 7 Nov - 0:32

Louve c'est magnifique ! Tu as encore une fois été trop vite en retapant, et j'ai relevé une ou deux répétitions je crois mais à part ça (je ne fais que donner mon avis !!!) c'est superbe ! Je trouve ça vraiment très beau ! Hihihiiii



Elina j'aime aussi !!! Héhé, on reconnait bien ton style, et j'adore le décor : prison, nuit, meurtre... enfin bon ! Cool quoi ^^ Pauvre, pauvre Da Ponte... Very Happy


Bravo à toutes les deux ! :=)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Reveuse de lointains
avatar

Messages : 1049
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 22
Localisation : Dans le vent...

MessageSujet: Re: Vos romans...   Dim 7 Nov - 1:07

J'ai compris Eli...

Héhé Mamie, mais un texte sans fautes de frappes ne serait pas vraiment un de mes textes^^ Et oui j'ai vu les répétitions, mais je trouve que sur ordi à la relecture on les voit moins bien^^
Merci...

Rolling Eyes Salieri?
Razz Peut-être bien....

_________________



Danse Marianne. Crie ta rage dans le sang. A jamais tache ton âme, sur les océans... Qu'inlassable on étreigne ta haine, et que s'élève des embruns et du sable, le doux chant des sirènes...


Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Virtuosa dAuber
Amante séparée quoiqu'inséparable
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 265
Localisation : Là où je peux vivre.

MessageSujet: Re: Vos romans...   Lun 8 Nov - 4:38

Méheu Louveu je pige pas ton " Rolling Eyes Salieri ?
Razz Peut-être bein"

Need explications :fou:

_________________
J'ai envie de te voir
Et cracher sur la gloire ....


Espérons que votre talent soit à la hauteur de votre prétention ...

Je suis assise sur votre honneur
Et vos valeurs
Que je méprise.

Je m'avoue vaincue par le goût du pouvoir
Parvenue en haut sans m'élever ...


Je suis musicien, madame, pas magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-de-silence.exprimetoi.net
Louve
Reveuse de lointains
avatar

Messages : 1049
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 22
Localisation : Dans le vent...

MessageSujet: Re: Vos romans...   Mer 10 Nov - 2:01

C'est l'histoire d'une femme, d'un homme. Et d'un mort.
Alors voilà,
La femme est marié. Le mort est son amant. Le mari est trompé.
Le mort est un voleur. Profite de la femme. Et des bijoux des l'homme.
La femme est dupe. Pas le mari.
D'une gifle raye leur bonheur. D'un coup de pied fait couler les larmes.
La femme blessée fuit. L'homme s'efface dans la nuit.
Un poignard à la main.
La lame se plante dans le corps du mort. Il ne l'étais pas encore. Mais ne tarde pas à la devenir.
L'homme rejoint son lit.
Mais la femme a vu.
Et retient son cri.
Vient le temps des explications.
Une baignade dans le lac.
Me croiriez-vous si je vous disais que mon histoire se finit dans un baiser?

_________________



Danse Marianne. Crie ta rage dans le sang. A jamais tache ton âme, sur les océans... Qu'inlassable on étreigne ta haine, et que s'élève des embruns et du sable, le doux chant des sirènes...


Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Virtuosa dAuber
Amante séparée quoiqu'inséparable
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 265
Localisation : Là où je peux vivre.

MessageSujet: Re: Vos romans...   Mer 10 Nov - 2:04

Louve ...

Rolling Eyes Elina ?
Razz: Peut-être bien....

_________________
J'ai envie de te voir
Et cracher sur la gloire ....


Espérons que votre talent soit à la hauteur de votre prétention ...

Je suis assise sur votre honneur
Et vos valeurs
Que je méprise.

Je m'avoue vaincue par le goût du pouvoir
Parvenue en haut sans m'élever ...


Je suis musicien, madame, pas magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-de-silence.exprimetoi.net
Elina Virtuosa dAuber
Amante séparée quoiqu'inséparable
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 265
Localisation : Là où je peux vivre.

MessageSujet: Re: Vos romans...   Dim 21 Nov - 19:58

Un éclat, dans la nuit tombante.
Une forme blanche. Une femme. Nue. Saisie de force par son mari. Elle se débat, cherche à échapper à ses mains.
Tout ça pour fuir, loin de cette ville ...
" Je te conseille de rester, ma belle ... Ou ton frère mourra.
- QUOI ?!?
- C'est fou comme tes ... talents peuvent se retourner contre ceux que tu aimes, parfois ... "

Il sourit, et ajoute :
" Je pourrais le tuer, simplement pour le plaisir ...
- Monstre. "

Son sourire se fait plus grand, et il la fixe :
" Je me dégoûte. "
Ses lèvres se posent sur le front de la femme.
" Quite à nous haïr jusqu'à la fin, je préfère t'aimer. Désolé.
La vie de ton frère dépend de toi.
- Je ...
- Tu rien du tout. Je t'ai tout dis. Tu n'as pas. Le. Choix. "

Il appuie sa déclaration en caressant de sa lame le cou de sa femme.
" - Je ...
- Tu, ma belle ?
- Pars. je n'ai plus le choix, mais il était déjà fait. "
La lame s'enfonce, et elle se mord les lèvres.

" Autre chose à dire ?
- Je ... Reste. "
Mensonge. Dès qu'il aura le dos tourné, elle partira. Loin.

La main de l'homme la relâche, et elle se rhabille. D'une robe qui éveille les soupçons du mari.
" Elina ... Qui vas-tu voir ?
- ... Da Ponte. "

Une gifle.
" Catin !
- Je ne baise pas avec les morts.
- Mais avec ... Leurs frères.
- Non. "

Elle se retourne, et s'éloigne.
Lui la retient, sa dague dans l'autre main, et la fait pivoter. Pour se retrouver face à elle.
" Quoi ? "
Sans réponse, il enfonce sa lame dans le ventre de la femme.
" Oups ...
- Tu .... Monstre. "

Il retire sa dague, et lance, avant de s'éloigner.
" Avec les compliments d'Antonio Salieri ... Mes hommages, ma dame. "

Elle tombe au sol, et il ne voit plus, veut juste le tuer. Le dernier Da Ponte. Enzo.

_________________
J'ai envie de te voir
Et cracher sur la gloire ....


Espérons que votre talent soit à la hauteur de votre prétention ...

Je suis assise sur votre honneur
Et vos valeurs
Que je méprise.

Je m'avoue vaincue par le goût du pouvoir
Parvenue en haut sans m'élever ...


Je suis musicien, madame, pas magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-de-silence.exprimetoi.net
Louve
Reveuse de lointains
avatar

Messages : 1049
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 22
Localisation : Dans le vent...

MessageSujet: Re: Vos romans...   Lun 22 Nov - 5:08

J'aime comment je suis sadique dès fois.
Evil or Very Mad J'ai jamais dit qu'Elina était belle Evil or Very Mad

XD Mais je le pense....

_________________



Danse Marianne. Crie ta rage dans le sang. A jamais tache ton âme, sur les océans... Qu'inlassable on étreigne ta haine, et que s'élève des embruns et du sable, le doux chant des sirènes...


Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Virtuosa dAuber
Amante séparée quoiqu'inséparable
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 265
Localisation : Là où je peux vivre.

MessageSujet: Re: Vos romans...   Lun 22 Nov - 19:27

Wi, je lis dans les pensées des compositueurs :fou:

_________________
J'ai envie de te voir
Et cracher sur la gloire ....


Espérons que votre talent soit à la hauteur de votre prétention ...

Je suis assise sur votre honneur
Et vos valeurs
Que je méprise.

Je m'avoue vaincue par le goût du pouvoir
Parvenue en haut sans m'élever ...


Je suis musicien, madame, pas magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-de-silence.exprimetoi.net
Louve
Reveuse de lointains
avatar

Messages : 1049
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 22
Localisation : Dans le vent...

MessageSujet: Re: Vos romans...   Mar 23 Nov - 6:11

Pourquoi suis-je la seule personne sensée dans ce monde de... Tiens!!! La voilà ma question!!! On est quoi au juste? Rien? Bizarre c'est exactement ce que je pensais....
Enfin. Je suis seule, je m'ennuie. Trop. Le vide qui me ronge, et l'abandon qui me hantent n'ont de cesse de me murmurer au creux de l'oreille, des mots que je n'ai pas, mais alors pas du tout envie d'entendre. Non! Il ne m'ont pas laissée tomber!
Et le murmure qui me nargue encore. Insaisissable.
Me plaquer les mains sur les oreilles n'y change rien.
ASSEZ!!!
Pourquoi suis-je vouée chaque jour un peu plus aux flammes d'un enfer dont je ne connais pas le diable?
Me rapprocher d'eux? Et c'est la fin de monde.
Rester à l'écart? Je me brise.
Plus je parcourt leur monde moins je ressent le mien.
Et le serpent mange sa queue...
Pleurer ou tempêter?
Aimer ou haïr?
Rien de tout celà j'en ai peur, j'ai à peine le droit à l'indifférence.
Pourquoi?
Un coup de pied dans la cloison qui me sépare du reste du monde. Et je me bousille les orteils.
Sans rien changer.
J'AI MAL BORDEL DE MERDE!!!!
Et l'on s'obstine à me torturer.
Je veux vivre m'entendez-vous?
JE VEUX VIVRE!!!!
Et briller.

_________________



Danse Marianne. Crie ta rage dans le sang. A jamais tache ton âme, sur les océans... Qu'inlassable on étreigne ta haine, et que s'élève des embruns et du sable, le doux chant des sirènes...


Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Reveuse de lointains
avatar

Messages : 1049
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 22
Localisation : Dans le vent...

MessageSujet: Re: Vos romans...   Mer 24 Nov - 1:57

L'homme attaché au pilier. Des sacs de sable derrière lui. Des soldats devant lui. Et des larmes dans ses yeux. Il crie, pleure, tempête. Insulte le dieu en lequel il ne croyait pas. Plus.
Une photo d'un geste sortie de sa poche. Il l'observe.
Détresse.
Amour.
Détresse.
Il hurle, rage, sanglote. Et embrasse sa fille qui lui sourit, dans les bras de sa femme. Sur le papier.
On s'approche. Un pardon.
Vide.
Honte.
Vide.
Et un tissu bleu fige sa vision.
Il est perdu.
Parmis les soldats devant lui. L'un tremble. De honte et d'incompréhension. Mais l'homme ne le voit plus. Pas.
Ils sont douze. Fusils chargés. Sauf un. A blanc. Pour soulager leurs consciences dit-on.
Mais ils vont tirer quand même.
Ca ne change rien.
Il n'est qu'une personne qui souhaitait sa mort. Seule une a bravé les Grands. Pour mourir.
Deux autres. Condamnés. Travaux forcés.
Boulversés d'injustice.
De rage.
De peine.
De colère.
Il crie toujours. Et pleure aussi.
L'Autre arrive. Et abaisse la main.
Un seul coup en douze.
L'homme s'effondre.
Mort.

Deux jours plus tard, la femme atttend la permission de son mari. Deux gendarmes arrivent. Les mots tombent.
"Inutile d'attendre votre mari, il mort, fusillé avant hier."
La femme aussi.

Fusillé pour l'exemple. Pour un pantalon.

_________________



Danse Marianne. Crie ta rage dans le sang. A jamais tache ton âme, sur les océans... Qu'inlassable on étreigne ta haine, et que s'élève des embruns et du sable, le doux chant des sirènes...


Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Virtuosa dAuber
Amante séparée quoiqu'inséparable
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 265
Localisation : Là où je peux vivre.

MessageSujet: Re: Vos romans...   Jeu 2 Déc - 8:33

" Il l'a donc tuée ? "

La rumeur s'étend déjà dans tout Vienne ... On dit que l'un des hommes de la Cour aurait, par folie, tué son épouse dans la forêt ...

Mais on a jamais retrouvé son corps.
2 semaines qu'il vit dans ce bordel, entouré des catins dont il use à sa guise, les payant avec l'argent qu'il réservait pour le retour de sa femme à la Cour.
Elles s'inclinent, lui murmurent des " Monsieur ", et il aimerait croire que c'est Elle ...
Pourtant il ne regrette pas son geste.
Elle a osé.
Il l'avait aimé, pourtant ... Il la pensait encore vierge dans son corps, mais elle ne l'était finalement pas ...
Il ne lui a jamais dit qu'il l'aimait. Un mariage d'amour ?
Et puis quoi encore ?
Seuls comptent ses intérêts.

L'enfant qui, peu à peu, grandissait dans le ventre de sa femme n'était pas sien.
Il était celui d'un autre. D'un menteur. D'un voleur.

Mais aujourd'hui, ce soir du 13 mai 1772, il sort.
L'air vicié par les haleines de ces puta tout d'un coup l'asphyxie, et il a besoin de voir les gens ...
Ou les morts.

Une tombe, à l'écart. Il a tenu à ce qu'elle se trouve ici, que personne ne la voit.
Un corps. Affaissé sur le sol, devant.
Son coeur se serre.
Ces cheveux, ce parfum, cette robe ...

Un esprit vengeur ?

Ou sa femme ...
" Eli ... Na ? "
Sa bouche articule difficilement ces mots, pourtant l'interpelée relève la tête.
" Non ... "

C'est bien elle. Sale. Mais Elle.
Qui semble le fuir.
La voila qui se relève, et trébuche. En sa direction.
Vite, il lui offre ses bras comme endroit pour atterrir.

" Elina ... C'est ... Toi ? "

Des larmes couleraient presque. Il a hâte de se venger des gêneurs ayant propagé la rumeur ... Apaiser sa joie qui le dévore dans le sang.

Elle ne lui a pas répondu.
Mais il le sait. C'est elle.
Et il la hait.

_________________
J'ai envie de te voir
Et cracher sur la gloire ....


Espérons que votre talent soit à la hauteur de votre prétention ...

Je suis assise sur votre honneur
Et vos valeurs
Que je méprise.

Je m'avoue vaincue par le goût du pouvoir
Parvenue en haut sans m'élever ...


Je suis musicien, madame, pas magicien.


Dernière édition par Elina le Ven 3 Déc - 5:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-de-silence.exprimetoi.net
Louve
Reveuse de lointains
avatar

Messages : 1049
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 22
Localisation : Dans le vent...

MessageSujet: Re: Vos romans...   Ven 3 Déc - 4:49

Cool JE suis sadique.
Evil or Very Mad JE suis con.
I love you JE l'aime.
tongue JE suis malade.
Twisted Evil JE tue tout le monde.

Suspect Suis-je fou?

Arrow Qui suis-je?

_________________



Danse Marianne. Crie ta rage dans le sang. A jamais tache ton âme, sur les océans... Qu'inlassable on étreigne ta haine, et que s'élève des embruns et du sable, le doux chant des sirènes...


Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Virtuosa dAuber
Amante séparée quoiqu'inséparable
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 265
Localisation : Là où je peux vivre.

MessageSujet: Re: Vos romans...   Ven 3 Déc - 5:35

Et T'es adepte du vice italien :fou:

_________________
J'ai envie de te voir
Et cracher sur la gloire ....


Espérons que votre talent soit à la hauteur de votre prétention ...

Je suis assise sur votre honneur
Et vos valeurs
Que je méprise.

Je m'avoue vaincue par le goût du pouvoir
Parvenue en haut sans m'élever ...


Je suis musicien, madame, pas magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-de-silence.exprimetoi.net
Elina Virtuosa dAuber
Amante séparée quoiqu'inséparable
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 265
Localisation : Là où je peux vivre.

MessageSujet: Re: Vos romans...   Mar 7 Déc - 8:54

Quatre murs de pierres blanches, une porte de chêne, et un parquet impeccable.
De ce point de vue, l'on ne verrait pas une prison. Juste une chambre comme les autres.
Seulement, si l'on observe bien, l'on remarque, dans un coin, une tache rouge, écaillée. Peinture ou sang ?
Personne ne le sait.
Dans un coin se tient un lit blanc et noir. Fait de propre. Une table pas loin, une robe sur le dossier de la chaise, et une jeune femme nue, couchée à même le sol.
Elle s'agite, gémit, grelotte. La fenêtre étroite laisse apercevoir la froide lune de ce mois de Décembre 1772.

Elle rêve, la petite. D'avant son arrestation – infondée - , de son mari, et de ceux qui l'ont précédée en le pays de la Mort.
Il y a eu son Lorenzo.
Elle revoit ses traits, le poignard dans sa gorge. Le sang qui s'égouttait, formant au sol une petite mare. Et puis ce même sang, lorsqu'elle l'avait serré une dernière fois dans ses bras, ce sang qui avait taché la robe, la bouche de l'amante !

Elle revoit la tombe, noire, dans un coin du cimetière, l'air dégouté de celui qui l'a tué, ses larmes à elle, son sourire à lui.

Il y avait eu Marco, le frère cadet de son premier amant.
Mort. Dans ses bras.
Une ombre surgit de derrière eux, le poignarde et s'enfuit.
Poignardant également l'enfant en le ventre de la femme.

Elle se réveille en sursaut. Dehors, la neige tombe.
Ici, elle a tellement froid qu'elle ne veut plus qu'une seule chose : de la chaleur. Peu importe.

Mais elle n'est pas seule.
Sur la chaise, habillé de noir, Il l'observe. De son regard pétillant de malice, cet ange déchu, ce diable humain la jauge, apprécie les formes de celle qui est sa femme.

«  Alors ? Daignerez-vous utiliser mon lit, enfin ? »

Sans réponse, il l'attire jusqu'à la couche. Où elle s'allonge sans résistance.
Elle n'en peut plus de lutter contre lui. Encore. Toujours.
Mais il le faut.
Elle ne lui cédera ni son corps, ni sa liberté.
Mais c'est soumise qu'elle s'endort à nouveau, bercée par un air fredonné dans ses oreilles ...

_________________
J'ai envie de te voir
Et cracher sur la gloire ....


Espérons que votre talent soit à la hauteur de votre prétention ...

Je suis assise sur votre honneur
Et vos valeurs
Que je méprise.

Je m'avoue vaincue par le goût du pouvoir
Parvenue en haut sans m'élever ...


Je suis musicien, madame, pas magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-de-silence.exprimetoi.net
Louve
Reveuse de lointains
avatar

Messages : 1049
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 22
Localisation : Dans le vent...

MessageSujet: Re: Vos romans...   Mer 8 Déc - 3:36

Je marche seule. Sous mes pieds un doux crissement, la neige recouvre le sol. Je suis pied nus. Folle? Peut-être... Mais pas plus que les autres. Ma robe en lin, détrempée cela va de soi, me colle au jambes. J'aimerais que le soleil montre le bout de son nez, pour la sécher. Oui, ce serait bien. Elle entrave mes mouvements, or ces mouvements je vais en avoir besoin. Malgré la neige. Il me suit. Et il croit me prendre par surprise. Il rêve. J'entends ses pas et son souffle. Et dans le froid matinal je souris. Trop sûre de moi? Oui. Je sais. Mais il ne me connait pas. Et il me sous-estime. A contrôler un monde, à le pouvoir même, il perd conscience de ses faiblesses. J'en profite. Je veux jouer avec lui. Lui faire croire en sa puissance avant d'amorcer son déclin. Il doit plier, il pliera, comme tant d'autre avant lui. Je suis fil de volonté. Ma tresse bat mes jambes. De la main j'ôte le lien de cuir qui la retient. Et un voile sombre flotte derrière moi. Pour le plaisir, j'accélère. Lui aussi. Aurait-t-il peur de me perdre? Le chat et la souris. Mais qui de nous deux est cette souris? Lui serais-je tentée de répondre. Au fond pourtant.... Dans le lointain, une maison de découpe dans la brume. Mon but. La poudre lumineuse crisse toujours. J'arrive au perron. J'inspire. Et je m'assoit. Lui continue. Et passe par derrière. Je l'attend. Du bout du doigt je repousse une mèche qui vole près de ma bouche. Un "tap" significatif résonne sur la dalle. Son souffle effleure ma nuque. Ses lèvres font de même.
"-Jitra"
Il soulève mes cheveux pour fourrer son nez dans mon cou. Il me tend la main. Je l'attrape, et me relève. Il me tire à l'intérieur, son autre main posée au creux de mes reins. Je le suis. Et il referme la porte à clef.
"-Louve..."
En quelques pas, il est collé contre moi, et moi à la porte. Coincée. Qu'il croit. Il me caresse la joue.
"Laisse moi sortir.
-Non."
Il se croit prédateur et me sourit.
"-Tu es à ma merci."
Jitra glisse sa main dans l'échancrure de ma robe, une lueur lubrique dans les yeux.
"-Non.
-Non?"
Je le repousse. D'une dague dans son cœur. Que je descend jusqu'à son nombril, pour le plaisir. Un liquide rosée coule de la commissure de ses lèvres tordues dans une grimace de douleur. Il s'affaisse.
Et je m'en vais.
J'avais raison. C'était lui la souris.
Morte maintenant.
Je marche seule. Pieds nus dans la neige.
Ronde avenante de l'avenir. Et danse éternelle de la mort.
Tandis qu'il se relève. Un rictus carnassier aux lèvres.
Je vais mourir? Peut-être... Mais pas encore.
Dans la neige nul ne voit le loup. Certainement pas lui.
Et je me fond dans le drap blanc.
Caresse mordante de la vie. Morsure caressante de la haine à laquelle il est si bon de s'abandonner.
Pour renaître des cendres de la vengeance.
Et briller.
Honte. Rage.
A moins que dans ses prunelles naquisse une lueur d'estime.
Pour la liberté qui respire du blanc sillon de mes pas.
Ou simplement l'impression d'avoir appris que ceux qui n'ont rien à perdre n'ont pas peur de la mort.
Ni de l'amour.


Louve

_________________



Danse Marianne. Crie ta rage dans le sang. A jamais tache ton âme, sur les océans... Qu'inlassable on étreigne ta haine, et que s'élève des embruns et du sable, le doux chant des sirènes...


Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Reveuse de lointains
avatar

Messages : 1049
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 22
Localisation : Dans le vent...

MessageSujet: Re: Vos romans...   Mer 8 Déc - 4:00

Le sang retourne d'où il vient. Une dague dans la main, lame recouverte d'écarlate, qui s'écoule doucement, goutte à goutte. Sur ses pieds. Où s'élargit une tache rouge. Mêlée au liquide brumeux de ses larmes. Ça fait mal la première fois, hein? Mais ça passera. Le corps à terre qui lentement se vide de son sang, est celui d'un homme. Jeune. Le visage figé dans une grimace d'incompréhension, déjà froid et pâle. Mort. Le sang coule toujours. Plus les larmes. Bientôt elle y prendra plaisir. Bientôt. Elle lève la lame à sa bouche. Et tire la langue, craintivement. Lorsqu'elle goute le sang sur l'acier, elle tressaille . Elle appuie un peu plus, et ferme les yeux. Glisse la lame dans sa bouche, et lèche avidement. Le sang de la honte. Qui disparait. Force secrète au sein de son corps. Elle rouvre les yeux, empreints d'une lueur de triomphe. Qui teinte d'écarlate ses prunelles.

_________________



Danse Marianne. Crie ta rage dans le sang. A jamais tache ton âme, sur les océans... Qu'inlassable on étreigne ta haine, et que s'élève des embruns et du sable, le doux chant des sirènes...


Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Virtuosa dAuber
Amante séparée quoiqu'inséparable
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 265
Localisation : Là où je peux vivre.

MessageSujet: Re: Vos romans...   Mer 8 Déc - 6:58

Et c'est Tita qui se prend tous les " assassins de la neige", hein ? Sad


BOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUH Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad: Sad Sad Sad Sad Sad Sad
( Waiiii bon plus maintenant vu que y a 2 tita maiiiiiis Razz

Wi y a 2 Tita Razz )

_________________
J'ai envie de te voir
Et cracher sur la gloire ....


Espérons que votre talent soit à la hauteur de votre prétention ...

Je suis assise sur votre honneur
Et vos valeurs
Que je méprise.

Je m'avoue vaincue par le goût du pouvoir
Parvenue en haut sans m'élever ...


Je suis musicien, madame, pas magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-de-silence.exprimetoi.net
Elina Virtuosa dAuber
Amante séparée quoiqu'inséparable
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 265
Localisation : Là où je peux vivre.

MessageSujet: Re: Vos romans...   Ven 10 Déc - 8:59

Elle est seule ce soir.
Ses parents ne sont pas là. Et elle veut affronter ses peurs.
La nuit de Décembre, froide et noire, l'attend, de l'autre coté du muret de ciment. Elle chausse ses bottes de cuir, trop petites et usées, et sort.
L'herbe mouillée trempe ses chaussettes, elle se sent observée.
Par l'obscurité.

Alors elle s'assoit. Simplement. Dans l'herbe givrée. Et observe la nature. La nuit.

La peur est partie, la laissant seule. Avec celle qui est trop ignorée. La lune.
Les étoiles.
Et la poésie.
Qui teinte d'argent tout ce qu'elle voit. L'air glacé qui entre l'inspire, et lui murmure des rimes, des vers et des phrases.
Car elle comprend.
Elle n'est pas seulement poète.
Elle est poésie. Celle qu'elle s'écrit au long de sa vie.
Elle est plume et encre.
Victime d'un choix dont elle ne veut plus.
Et dans l'ombre amie, elle regagne sa maison ...

Et vous conte son histoire.

_________________
J'ai envie de te voir
Et cracher sur la gloire ....


Espérons que votre talent soit à la hauteur de votre prétention ...

Je suis assise sur votre honneur
Et vos valeurs
Que je méprise.

Je m'avoue vaincue par le goût du pouvoir
Parvenue en haut sans m'élever ...


Je suis musicien, madame, pas magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-de-silence.exprimetoi.net
Louve
Reveuse de lointains
avatar

Messages : 1049
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 22
Localisation : Dans le vent...

MessageSujet: Re: Vos romans...   Sam 11 Déc - 0:21

On a tous envie de courir après nos rêves. Je n'échappe pas à cette loi. Surtout pas. Prendre un jour congé de mes démons, poser les armes et cesser de résister. Résister à quoi me direz-vous? Aux rêves. Ne pas me laisser sombrer. La vie est bien plus cruelle que la mort. Qui elle, au moins apporte l'oubli. Mais je rêve. Encore une fois. J'aimerais être. Vraiment, pas seulement exister. Je veux être reconnue pour ce que je suis, au fond. Mais qui prend la peine de chercher à me percer? Personne. Je suis là pour eux dès que tombe leurs larmes. Quand les miennes tombe pourtant, eux s'écartent. Je ne suis rien. Juste une esquisse, au crayon que l'on peux gommer quand elle devient trop dérangeante. Et moi je peux bien me poser les questions, personne n'y répondra. Alors j'offre au papier ce qu'ils refusent de voir en moi. Mes mots, mes textes, et surement un peu de mes larmes. Je revendique une solitude pour m'éloigner de tout ceux sur qui je pourrais m'écorcher. Je renie leurs idées. Partout où je vais. Je ne vis que pour moi. Puisque personne ne décide de cheminer à mes côtés. Mais j'ai beau me répéter cette complainte. Je suis toujours seule, et un trou béant perce mon coeur, à l'endroit même où devrait se trouver mes amies. J'en ai me direz-vous, oui c'est vrai. Je n'en demende pas plus. Mais un mur nous séparent. Elles brillent. Je suis leurs ombres. Moi je me contente d'être moindre. Dans leur lumière. Car pour sur briller n'est pas ma destinée. Il faut des ombres. Des côtés sombres, qu'on n'aime pas tant que ça explorer en soi. Eh bien me voilà. Je prend pour moi vos travers et je vous fait de la place. Je les aime pourtant. Elles m'ont accueuillie et protéger en un sens, même si j'étais différente. Etje sais qu'elles m'aiment aussi. J'ai trouvé une place. Et si étrange et contradictoire que ce soit en tant qu'ombre je brille.
Et je sourit, laissant mon chagrin derrière, pour enfin avancer sans me retourner. Avec elles. Et avec vous aussi.
Il n'y a plus de trou, mais un grand merci...

_________________



Danse Marianne. Crie ta rage dans le sang. A jamais tache ton âme, sur les océans... Qu'inlassable on étreigne ta haine, et que s'élève des embruns et du sable, le doux chant des sirènes...


Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos romans...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos romans...
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Traductions des romans "Fullmetal Panic!"
» [Collection] Les Grands romans populaires (Rouff)
» [Collection] Les romans de la jeunesse Editions Boivin
» Les Romans Modernes (M. Vermot)
» [Collection] Romans d'Aventures / Gust. Aimard (La Bruyère)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume de glace :: La cour des rimes :: Vos histoires-
Sauter vers: